Accueil > Societe >

Assurance pour le renforcement du capital humain:Les propositions du Rnps

Les membres du Réseau national multi-acteurs de protection sociale (Rnps) se préoccupent de la mise en œuvre du projet Arch, entendez Assurance pour le renforcement du capital humain. Jeudi 30 novembre 2017, ils étaient face à la presse au Codiam à Cotonou. Le Réseau national multi-acteurs de protection sociale (Rnps) soutient le projet Assurance pour le renforcement du capital humain (Arch), mais souhaite l’implication des mouvements sociaux pour sa réussite.

La décision a été prise à l’issue de nombreux travaux d’échanges et d’analyses sur les défis inhérents à l’avènement de ce programme de protection sociale du gouvernement Talon. Selon les conférenciers, l’Exécutif a vu juste en initiant un tel projet qui offre assez d’opportunités aux populations, notamment la couverture maladie universelle qui a été prise en compte. Seulement, le processus en cours n’implique pas encore les mouvements sociaux. Or, les mutuels de santé, par exemple, ont l’expérience et l’expertise avérée en matière de mobilisation sociale. De même, la représentativité du mouvement mutualiste sur toute l’étendue du territoire national n’est plus à démontrer, étant donné qu’il offre des soins de qualité à plus de 600.000 bénéficiaires organisés dans 313 mutuelles réparties dans les 77 communes du Bénin. C’est pourquoi le Rnps, convaincu que l’Arch ne saurait connaître une réussite sans l’implication des mouvements sociaux et des Organisations de la société civile, invite le gouvernement à initier une loi sur l’Arch avant sa mise en œuvre, de définir clairement dans cette loi le rôle assigné aux mouvements sociaux (mutuelles de santé, les réseaux Sfd, Osc syndicats). Egalement, Michel Zinsoudaho et les siens souhaitent la mise en place d’un Fonds national de garantie, de fixer les taux de cotisation soutenable pour les acteurs du secteur informel, de renforcer le plateau technique des formations sanitaires pour améliorer la qualité des soins. A l’endroit des députés, ils les exhortent à voter avec célérité le projet de loi qui leur sera transmis.

J S B

PLUS D'ARTICLES