Accueil > International >

Cameroun :Qui sont les candidats déclarés à la présidentielle de 2018 ?

La présidentielle camerounaise, prévue en octobre 2018, aura lieu dans moins d’un an. Une éternité, si l’on s’attache à la brûlante actualité du pays. Pourtant, de nombreux candidats se sont déjà déclarés, espérant concilier départ précoce et présence dans le sprint final.

Parmi les prétendants, AkéréMuna est sans doute celui qui a réussi le lancement le plus retentissant. Certes, l’avocat n’a pas de parti derrière lui. L’ancien bâtonnier se présente même à une présidentielle pour la première fois. Mais le fils de Solomon TandengMuna, ancien Premier ministre, ne manque pas pour autant d’expérience. Voici de longs mois, bien avant qu’il officialise sa candidature, qu’il songe à imiter son ami le président ghanéen Nana Akufu-Addo, et à faire mieux que son frère Bernard, candidat malheureux mais auteur d’une belle campagne en 2011. Natif du Nord-Ouest, il est pour le moment le seul à pouvoir jouer la carte d’une naissance en zone anglophone, alors que la crise y sévit toujours. Cinq autres régions sont à l’heure actuelle représentées. Trois ont déjà vu se déclarer deux candidats : l’Ouest, avec Corantin Talla (l’ancien Général Schwarzkopf, exilé aux États-Unis) et l’agronome Bernard Njonga ; le Centre, avec l’entrepreneur Jean Blaise Gwet et le jeune Cabral Libii ; et le Littoral, avec Serge Espoir Matomba et Paul Éric Kingue. L’Est et l’Extrême-Nord, respectivement avec Olivier Bilé et GargaHamanAdji, tous deux déjà présents en 2011, devraient également être de la partie.

jeuneafrique

PLUS D'ARTICLES