Accueil > Sport >

Coupe du monde 2018:Le Nigeria et l’Egypte qualifiés

Le Nigeria et l’Egypte sont devenus les premières équipes africaines qualifiées pour la Coupe du monde 2018 de football. De son côté, la Tunisie s’est rapprochée du but, tout comme le Maroc et le Sénégal dans une moindre mesure.

On connaît enfin la première des cinq équipes qui représentera l’Afrique lors de la phase finale de la Coupe du monde 2018 de football (14 juin au 15 juillet en Russie). Il s’agit de celle du Nigeria, qui a décroché sa place ce 7 octobre 2017 à Uyo, lors de l’avant-dernière journée des éliminatoires. Les Nigérians ont en effet écarté 1-0 les Zambiens, leurs derniers rivaux pour la première place du groupe, la seule qui soit qualificative pour le Mondial 2018. Toujours dans le groupe B, les Camerounais ont battu les Algériens 2-0 pour l’honneur, puisque ces deux équipes étaient hors course avant le coup d’envoi du match à Yaoundé.

Les Congolais restent à distance des Tunisiens

Dans le groupe A, l’équipe de Tunisie n’a pas encore son billet pour la Russie. Mais elle n’est plus très loin du compte. Car en gagnant 4-1 en Guinée, les Tunisiens ont conservé trois points d’avance sur les Congolais, vainqueurs 2-1 des Libyens. Les « Aigles de Carthage » pourront se contenter d’un match nul face à la sélection libyenne, lors de la dernière journée des éliminatoires (10 au 12 novembre 2017). Quant à une défaite, elle leur sera fatale seulement si les « Léopards » de RDC s’imposent dans le même temps face à des Guinéens déjà éliminés.

Des Sénégalais et des Marocains euphoriques

Dans le groupe D, l’équipe du Sénégal a pris une option sur la qualification en gagnant 2-0 au Cap-Vert. Un résultat qui, combiné à la déroute du Burkina Faso en Afrique du Sud (0-3), place les « Lions de la Téranga » en bonne posture, avant d’affronter deux fois les Sud-Africains en novembre. Dans le groupe B, l’équipe du Maroc est aussi euphorique après avoir éliminé le Gabon 3-0. Les Marocains se sont emparés de la première place du classement. Ils la défendront en Côte d’Ivoire, lors de la dernière journée. Les Marocains iront en Russie, l’été prochain, s’ils ne s’inclinent pas face aux Ivoiriens.

Des Ghanéens furieux

Enfin, dans le groupe E, les Ghanéens ont peut-être vu s’envoler leur rêve de disputer une quatrième Coupe du monde de suite. Les « Black Stars » ont en effet été tenus en échec 0-0 par les Ougandais, à Kampala. Furieuse, la Fédération ghanéenne (Gfa) a déposé un recours auprès de la Fédération internationale (Fifa) concernant l’arbitre du match. Selon la Gfa, ce dernier leur a refusé un but valable ainsi qu’un penalty, offrant ainsi en quelque sorte la première place à l’Egypte. Pour leur part, les Egyptiens se sont qualifiés pour la Coupe du monde 2018, ce 8 octobre 2017 à Alexandrie, pour la troisième fois, vingt-huit années après sa dernière participation. Les Egyptiens, absents en phase finale depuis le Mondial 1990, se sont en effet assuré la première place du groupe E. Les « Pharaons » ont battu les « Diables rouges » du Congo 2-1, grâce à un ballon piqué de Mohamed Salah (63e) puis à un penalty marqué par l’ailier (90e+5). Penalty assez généreusement accordé suite à un accrochage dans la surface de réparation avec Mahmoud Hassan « Trezeget ».

Qualification pour la Coupe du monde : mode d’emploi

Vingt équipes disputent le dernier tour des éliminatoires africaines pour la Coupe du monde 2018 de football. Elles sont réparties dans cinq groupes de quatre pays. Les cinq équipes classées premières disputeront la phase finale du tournoi en Russie, prévue du 14 juin au 15 juillet 2018. Si deux équipes ou plus sont à égalité de points, à l’issue de la sixième et dernière journée des éliminatoires (prévue du 10 au 12 novembre), elles seront départagées à la différence de buts générale ; c’est-à-dire le ratio entre les buts marqués et les buts encaissés par chaque équipe durant ce dernier tour.

PLUS D'ARTICLES