Accueil > Politique >

Enquête de la Bef /dossier Cnss:Diatéma écouté, Mètongnon et autres attendus

Le sulfureux dossier de malversions à la Caisse nationale de sécurité sociale (Cnss) a pris une nouvelle dimension depuis le weekend dernier. Les auditions dans cette scabreuse affaire ont démarré à la Brigade économique et financière (Bef). L’actuel Directeur général de la Cnss, Dramane Diatéma a ouvert le bal vendredi 10 novembre 2017.

Il lui est reproché le placement de 4 milliards de francs Cfa à la Bibe à son arrivée en 2016. Comme défense, Dramane Diatéma confie que cette opération a été faite sous forme d’actionnariat dans la banque, afin de récupérer les placements « hasardeux » effectués par l’ancien président du Conseil d’administration, Laurent Mètongnon, entre 2014 et 2015. En effet, selon le compte rendu du Conseil des ministres en date du 2 novembre 2017, Laurent Mètongnon et ses collègues auraient effectué des placements à risques de l’ordre de 17 milliards de FCfa dans une banque presque au bord de la banqueroute. Pour clarifier ce méli-mélo, et situer les responsabilités, des poursuites judiciaires ont été enclenchées contre les responsables de la Cnss, dont Laurent Mètongnon. Cette procédure a été ouverte par l’actuel directeur de la Caisse qui a déjà été cité par le syndicaliste lors d’une sortie médiatique à ce sujet. Pour se défendre, l’ancien président du Conseil d’administration de la Cnss affirmait que l’action condamnée par le Conseil des ministres avait été également menée par l’actuelle équipe dirigeante. Après la déposition de Dramane Diatéma à la Brigade économique et financière (Bef), tous les autres cités dans l’affaire passeront devant la Brigade. Comme conséquences directes, Dramane Diatema a limogé, le lundi 13 novembre 2017, le Dcf de la Cnss. Ce dernier est impliqué dans les malversations financières. Affaire à suivre.
AT

PLUS D'ARTICLES