Accueil > Societe >

Journée internationale de la filleJifi 2017:OngGajes outille les filles en milieu scolaire

Le groupe d’action pour la justice et l’égalité (Gajes) en partenariat avec l’Usaid a organisé à l’intention des élèves du CegGbégamey, une causerie le 11 octobre 2017 à la Bourse de travail de Cotonou. Cet évènement est en marge de l’édition 2017 de la Journée internationale de la fille.

La Jifi a été célébrée par l’Ong Groupe d’action pour la justice et l’égalité (Gajes). A en croire les organisateurs, cette initiative est fondée sur le projet "Vi-kanxixo 2". Pour Lucienne CarrénaAzonhoumon, vice-présidente du Gajes, cette initiative vise à améliorer les compétences en lecture des écoliers et élèves en créant des environnementsd’apprentissage en vue de la réduction des taux de violences basées sur le genre à l’école. « Cette causeriedu projet Vi-kanxixo 2 a pour objectif de mieux aguerrir les filles afin qu’elles puissent lutter contre toutes les formes de violences dont elles sont victimes. », a-t-elle ajouté. Selon Jonathan Ritcher, président de l’Usaid, la Jifi est une occasion pour réfléchir sur les obstacles qui entravent l’émancipation des filles. « En prenant position contre la violence basée sur le genre et le mariage précoce, vous créez les conditions requises pour la réussite des filles », a-t-il indiqué. Dans son allocution d’ouverture, MémounaSinimbou, directrice générale de la famille, a remercié les initiateurs de la cérémonie, car a-t-elle dit, ceci permettra de reconnaître les valeurs des filles dans le monde. « Cette journée permettra de promouvoir le respect des droits des filles et de combattre le harcèlement sexuel en milieu scolaire », a-t-elle déclaré. Le directeur départemental des enseignements secondaires du Littoral, Robert Gbodjinou,a confié sa joie d’avoir participé à l’évènement. « Vi-kanxixo 2 est un projet qui vise d’une part, l’amélioration des conditions de vie des filles et d’autre part, la réduction des violences faites aux filles », a-t-il confié.

Mohamed Yasser Amoussa (Stag)

PLUS D'ARTICLES