Accueil > Politique >

Le préfet Zinsou s’imprègne des difficultés d’Athiémé

Dans le cadre de l’assistance-conseil, le maire d’Athiémé, Amavi Joseph Anani, a reçu jeudi 25 octobre 2017 le préfet du département du Mono, Komlan Sèna Sedzro Zinsou. A cette occasion, l’autorité communale a soumis au préfet et sa suite certaines préoccupations dont l’examen et l’apport de solutions subséquentes pouvant avoir non seulement, un impact positif sur sa circonscription administrative, mais aussi, apporter un coup de pouce à l’économie de sa localité.

Pour le maire Anani, la Commune a inscrit au budget primitif, une prévision de 200.930.490 F Cfa pour les investissements et 27.953.781 F Cfa pour le fonctionnement. Pour la gestion budgétaire en cours, ajoute le maire Amavi Joseph Anani, aucun transfert n’est parvenu à la commune pour les investissements. Et la dotation pour le fonctionnement a été réduite de 8.374.489 F Cfa. « Les travaux de construction du pont sur le fleuve Mono sont pratiquement achevés », a dit le maire avant de souligner qu’il reste les travaux de construction des postes de pesage et de pesage, la réception définitive et la mise en service officielle de cet ouvrage. Il a également fait cas des travaux de construction de la voie bitumée Comé-Lokossa-Dogbo avec la bretelle Zounhouè-Athiémé dont les travaux d’aménagement des voies connexes retenues n’ont toujours pas démarré. La question des lâchées d’eau à partir du barrage de Nangbéto, de débordement du fleuve Mono, de transhumance, d’électricité et la pénurie d’enseignants n’ont pas été occultés par le conseil communal d’Athiémé. Les populations et les conseillers communaux et municipaux ont désapprouvé l’excès de vitesse en agglomération qui enregistre souvent à Kpinnou des morts. L’abattage anarchique des arbres, les conflits frontaliers entre Lokossa-Athiémé, la non-implication des élus locaux dans la mobilisation des ressources propres, les travaux de bitumage qui privent Athiémé depuis des mois de l’eau de la Soneb ont fait aussi la préoccupation de plusieurs intervenants. A la fin de la séance, l’autorité de tutelle s’est dite satisfaite de la bonne ambiance qui règne au sein du conseil communal et a invité les uns et les autres à œuvrer pour la bonne gouvernance de la commune.

PLUS D'ARTICLES