Accueil > Articles de nos confrères >

Mouvement de débrayage à Parakou:Les devoirs surveillés boycottés au Ceg Guèma

Les premiers devoirs surveillés du premier semestre de l’année 2017-2018 connaissent des perturbations au Ceg de Guèma dans la ville de Parakou. Les enseignants de cet établissement ne se sont pas présentés dans les salles de classes où attendaient les élèves pour le démarrage des compositions.

Selon le porte-parole des manifestants, Abel Akim Kilian Fandiga, beaucoup d’irrégularités entachent le bon fonctionnement de l’établissement et en tant que partenaires sociaux, « nous sommes rapprochés de l’autorité afin que ces irrégularités soient corrigées ». Après plusieurs rencontres, l’autorité est restée sourde à nos revendications, a-t-il poursuivi. Ces irrégularités concernent entre autres les marchés de gré à gré passés dans l’établissement, le cas de certains élèves exclus que les autorités ont autorisé sans le consentement des enseignants. « Tant que ces élèves exclus continuent d’être dans les salles, nous n’allons pas surseoir à notre mouvement de mécontentement », ont-ils menacé. Ils entendent durcir le ton jusqu’à la satisfaction totale de leurs revendications.

Par F. Aubin AHEHEHINNOU

www.24haubenin.info

PLUS D'ARTICLES