Accueil > Politique >

Parakou : Le maire s’attaque à l’urbanisation

Charles Toko veut inscrire Parakou au rang des grandes Communes
La Commune de Parakou a enclenché lundi 4 décembre 2017, le processus d’élaboration de son Plan directeur d’urbanisme (Pdu) lors d’un atelier de formation de 5 jours des acteurs du processus. Cette initiative du maire Charles Toko a reçu le soutien financier de la Coopération Suisse.

Faire de Parakou une ville durable et la métropole des départements du septentrion. C’est l’ambition de l’équipe municipale. Pour atteindre cet objectif, la municipalité a entamé le processus devant conduire à l’élaboration d’un véritable Plan directeur d’urbanisme (Pdu). A l’ouverture de l’atelier, le maire a affirmé que qui parle de développement, parle forcément de vision, d’objectifs à atteindre dans un temps donné. Ce quinécessite une planification concertée entre tous les acteurs concernés. Selon Charles Toko, la Commune de Parakou, à l’instar des autres communes, se doit de promouvoir son propre développement.Face à ce défi complexe et dans le souci de prévenir les problèmes futurs, Parakou a décidé de se doter d’un outil efficace et durable de planification. Pour le maire, l’élaboration du Plan directeur d’urbanisme sera le début d’une planification plus rationnelle, de la programmation des actions et de la gestion de cette métropole d’équilibre du Bénin. Il a fait savoir qu’elle permettra aux acteurs concernés, d’une part, de connaître les enjeux du développement et de l’aménagement de la ville.D’autre part, il permettra de programmer les actions préventives et curatives pouvant afin d’améliorer la qualité de vie, les performances économiques, la sécurité foncière et immobilière, le niveau d’équipement et les services urbains. Pour lui, cet atelier vise à renforcer les capacités des acteurs intervenant dans le processus d’élaboration du Plan directeur d’urbanisme (Pdu) de la Commune. Il a également ajouté que l’atelier permettra à ces acteurs de mieux cerner les enjeux de l’aménagement urbain, de prendre connaissance des grandes étapes du processus d’élaboration de ce précieux document et surtout de comprendre les rôles et responsabilités qui sont les leurs dans ce processus. Charles Toko a ensuite dit toute la reconnaissance du conseil municipal de Parakou à tous les partenaires techniques et financiers en l’occurrence la coopération Suisse à travers l’Adécob et le ministère en charge du cadre de vie à travers la Délégation à l’aménagement du territoire (Dat). Le président de l’Adécob, Bio SounonBouko, quantà lui, a remercié le maire Charles Toko et tout son conseil municipal pour avoir pris la courageuse décision de doter l’agglomération de Parakou d’importants outils de développement. Il est à noter que les communes de N’Dali, Nikki, Bembèrèkè et Tchaourouparticipent également de cet atelier de Parakou.

Hervé M. Yotto

PLUS D'ARTICLES