Accueil > Politique >

Ravip:Le ministre Sacca Lafia s’est fait enrôler à Parakou

Le ministre de l’Intérieur et de la sécurité publique, Sacca Lafia, en fin de mission dans le cadre du Recensement administratif à vocation d’indentification de la population (Ravip) s’est fait enrôler à Parakou. C’était dans la matinée d’hier dimanche 12 novembre 2017 au quartier Arafat en présence du Préfet du Borgou, Djibril Mama Cissé.

Après l’étape de Nikki, Pèrèrè et Banikoara, le ministre de l’Intérieur et de la sécurité publique, Sacca Lafia, a bouclé, en tant que superviseur départemental des opérateurs du Ravip, sa tournée par la ville de Parakou où il s’est fait enrôler. Mais avant son enrôlement au centre d’enregistrement sis en face de l’université de Parakou au quartier Arafat, le superviseur départemental et représentant du gouvernement est allé constater le bon déroulement de cette opération à Wokodorou dans le troisième arrondissement de Parakou. Satisfait de la mobilisation des populations autour de l’opération dans la ville de Parakou, le ministre de l’intérieur et de la sécurité publique a salué l’engouement des populations de la cité des Koubourou qui, selon lui, ont compris l’enjeu de se faire enregistrer. Il les a exhortées à la patience pour ce qui concerne les plaintes liées à la lenteur de l’opération. Car, explique-t-il, le rythme du processus d’enrôlement est lié non seulement à la qualité, mais aussi à la durée de ce qui est recherché. Pour le succès de l’opération, le superviseur départemental n’a pas manqué de demander aux élus locaux et aux hommes des médias de poursuivre sans relâche la sensibilisation des populations.

Alexis Ogoubi
(Coll Borgou-Alibori)

PLUS D'ARTICLES