Accueil > Lu sur les réseaux sociaux >

Césarienne constitutionnelle

Mais, les règles médicales vieilles de 27 ans sont claires : il fallait requérir au moins le quitus de 63 médecins pour envisager que le premier bistouri effleure la parturiente. Si pour les 60 médecins, la césarienne était à valider, les 22 eux estiment qu’une telle opération pourrait être préjudiciable à la patiente. C’en était pareil des parents de l’intéressée. Ils étaient divisés sur l’option a retenir. Certains sont allés carrément à dire de laisser ainsi la patiente. Ils estiment que rien ne lui arriverait, quitte à finir de préparer le trousseau d’abord.

Pour examiner la patiente, le corps médical s’est retrouvé au bloc opératoire. Sur 83 médecins assermentés, 22 ont opposé leur refus à opérer. 60 ont validé le protocole opératoire et 01 s’est abstenu carrément de se prononcer pour ou contre l’opération après le travail de préparation fait par les anesthésistes.

C’est dans cette atmosphère délétère et survoltée qu’une ancienne sage- femme affirma dans l’hôpital que bien de médecins validant la césarienne avaient reçu des prébendes, sans en dire les montants ni la provenance. Selon des indiscrétions, elle soupçonnerait l’actuel mari de la dame qui avait cependant prévenu tous les parents de son option, avant même le mariage.

Finalement, l’opération n’interviendra plus maintenant. C’est une joie indescriptible chez les 22 médecins ainsi que chez les parents opposés à l’opération ou ayant des réserves sur la qualité de l’examen, du diagnostic, de l’anesthésie et du plateau technique. Les plus acerbes ont même dit que le spéculum utilisé était rouillé et qu’il y avait des risques d’infections sévères.

La parturiente devra attendre encore plusieurs semaines. L’accouchement est retardé pour le moment. Le temps de compléter le trousseau par les laits et les couches tout au moins du premier âge.

CBA. Dans la forêt sacrée de Zogbo, cherchant des feuilles et racines pour la survie de la parturiente, quelque soit la voie d’accouchement.

PLUS D'ARTICLES