Accueil > Articles de nos confrères >

Enseignement secondaire : Les candidats, les premières victimes des grèves

« Conséquences des grèves sur les candidats aux examens » ; c’est le sujet autour duquel Ignace Vissoh, Conseiller technique à la médiation et au dialogue au cabinet du ministre de l’Enseignement secondaire, Patrice Sènou, Porte-parole de l’intersyndicale des enseignants contractuels et Dr Jérémie Dovonou, Spécialiste en gestion du système éducatif étaient invités dimanche dernier sur l’émission ‘‘Éclairage’’ de la Radio nationale.

Pour Jérémie Dovonou, les enseignants du secondaire observent depuis environ trois semaines, des mouvements de grève, et cela n’est pas sans répercussions sur le rendement des apprenants. Pour lui, le non-respect du taux horaire provoque le retard dans l’exécution des programmes scolaires, ce qui n’arrange pas les apprenants. A l’en croire, sur 35 semaines de travail, les grèves font qu’on se retrouve à des taux horaires irraisonnés de la sixième en terminale. « La fin de l’année académique intervient de façon brusque. Parfois, des éducateurs procèdent aux séances de rattrapage acharnées qui fatiguent d’ailleurs les enfants », a-t-il dit. Dans ces cas, les épreuves à certains examens ne permettent plus d’évaluer véritablement le niveau. Le syndicaliste Patrice Sénou explique quant à lui, que ce n’est pas de gaieté de cœur que les enseignants abandonnent les enfants. D’après lui, « l’absence de décrets d’application du statut particulier des enseignants de 2015, la lenteur dans le processus de reclassement après la formation dans les Ecoles Normales Supérieures, la formation de certains Agents contractuels d’Etat (Ace) censés prendre fin en 2015 … gênent ».
Pour sa part, le Conseiller au dialogue Ignace Vissoh bien conscient des griefs mais estime qu’« il n’y a pas de revendication sur laquelle le ministère ne statue ». Aussi, a-t-il ajouté que le ministère est à pied d’œuvre pour apporter des réponses aux revendications des enseignants. Les examens du Brevet d’Etudes du Premier Cycle et du Baccalauréat de cette année étant respectivement prévus pour le 12 et le 19 juin, l’arrêt des mouvements de grève est vivement attendu.

Prévert DJOSSOU (Stag)

http://fraternitebj.info/societe/article/enseignement-secondaire-les

PLUS D'ARTICLES