Accueil > Societe >

Fin de la 2ème session ordinaire à la mairie de Sèmè-Podji :Le maire Honfo et les siens pour de nouveaux défis

La deuxième session ordinaire de l’année 2017 du Conseil communal de Sèmè-Podji est désormais du passé. En effet, démarrés le jeudi 29 juin 2017, les travaux se sont poursuivis et achevés hier mardi 04 juillet 2017 sous la présidence effective du n°1 du conseil, le Maire Charlemagne Honfo. Au terme de 03 jours de discussions, les élus communaux de Sèmè-Podji ont accordé leurs violons sur tous les points inscrits à l’ordre du jour de cette session.

Pour rappel, ils ont adopté les procès-verbaux de la première session ordinaire tenue du 22 au 24 mars 2017, de la première session extraordinaire tenue le 17 mai 2017 et le procès verbal de l’élection des membres des sections villageoises de gestion foncière des arrondissements de Sèmè-Podji, d’Agblangandan et d’Aholouyèmè. De même, les élus communaux ont examiné, amendé et adopté le compte administratif gestion 2016 de la Commune. Ils ont aussi discuté des résultats à mi-parcours du projet ’’droit des migrants en action’’ mis en œuvre dans la commune par le foyer Don Bosco. Il faut indiquer que la session s’est déroulée dans une ambiance conviviale. Preuve de la parfaite symbiose qui existe entre le maire Charlemagne Honfo et les autres conseillers qui pensent déjà au voies et moyens pour le développement de la commune de Sèmè-Podji une fois la session clôturée. Dans son allocution de clôture, le Maire Charlemagne Honfo a salué et félicité les conseillers pour avoir agi dans le bon sens en votant à l’unanimité tous les points inscrits. « Je vous remercie pour cette détermination dont vous faites preuve chers conseillers. Vous portez à cœur l’unité et le développement de Sèmè-Podji », leur a-t-il lancé. Dans le rang des conseillers communaux, c’est aussi la satisfaction totale, puisque la bonne ambiance qui prévaut est porteuse d’espoir pour le développement de cette ville frontalière à Cotonou.

Joël Samson Bossou

PLUS D'ARTICLES