ACCUEIL POLITIQUE SOCIETE SPORT FAITS DIVERS ART & CULTURE AFRIQUE SANTE ECONOMIE
 
  ANNONCES GLOBALSERVICE IMMO
   
1ère édition des Prix de l’Excellence Antoinette (...)
   
AVIS DE RECRUTEMENT URGENT
   
Global Service Plus a 12 ans et devient Global Service (...)
   
RECRUTEMENT A L’Ecole Supérieure Multinationale des (...)
   
SORTIR DU CHÔMAGE AUJOURD’HUI MÊME !!!
   
Recrutement urgent de 30 Commerciaux à la Fondation (...)
   
 

 
Opérations de déguerpissement:Léhady Soglo réduit au silence

Beaucoup se demandent si Léhady Soglo est toujours à Cotonou, car son attitude face aux opérations de déguerpissement fait grand bruit. Qu’est-ce qui peut bien faire cacher ‘’notre maire’’ Léhady Soglo ? L’argument agité dans l’opinion parait saugrenu, mais il semble que c’en est véritablement le principal. Léhady Soglo s’est fait rare en raison des opérations de déguerpissement.

A première vue, on est tenté de balayer du revers de la main ce bout de phrase devenu la ritournelle. Mais, avec un peu de recul, on réalise qu’il ne manque pas de fondement. En effet, le Maire de Cotonou a été quasiment absent à toutes les étapes du processus de déguerpissement. Au cours des phases de sensibilisation pendant lesquelles le Ministre du Cadre de vie, Josée Tonato, et le Préfet du littoral, Modeste Toboula, ont effectué plusieurs descentes, Léhady Soglo s’est fait remarquer par son absence. Il n’a pris part à aucune opération. Mieux, toutes les rencontres conjointes que l’autorité ministérielle a eues avec les acteurs de la ville ont permis d’enregistrer l’absence légendaire du numéro 1 de Cotonou. Raison d’agenda se sont dits les plus optimistes qui espéraient vivement le voir aux côtés du Préfet aux cours des opérations de déguerpissement entamées la semaine écoulée. Il était pratiquement la grande attente. Mais, une fois encore, Léhady Soglo a royalement manqué à l’appel. Mieux, ses représentants qu’ils envoient souvent se sont fait remarquer par leur absence au cours des opérations. Plusieurs jours de casse dans Cotonou, mais ces grands bruits n’ont pas faire découvrir l’ombre du maire aux populations. Léhady Soglo s’est bien foutu de ces propriétaires de baraques devenus désormais ses anciens partenaires. Le Préfet du département du Littoral Modeste Toboula n’a pas manqué d’en faire cas pendant sa séance d’échanges avec le gouvernement. Il a déploré l’absence des élus municipaux de Cotonou en l’occurrence du Maire Léhady Soglo au cours de ces opérations.

Les taxes ?

Que peut bien cacher le silence du Maire Léhady Soglo ? Est-ce la colère face à la suppression des taxes marquée par le démantèlement systématique des baraques ou la crainte de subir le désaveu de ces responsables de baraques auprès desquels la mairie perçoit des taxes depuis plusieurs années ? Qu’est-ce qui empêche si tant Léhady Soglo d’aller vers ses administrés ? La réponse à cette question se trouve sans doute à son niveau. Ce qui est à déplorer, c’est l’indifférence dont l’autorité a fait montre. Léhady Soglo a laissé les Cotonois, seuls, face à leurs destins, sauf qu’il a suggéré au gouvernement de proposer des mesures d’accompagnement aux victimes. Mails il n’a pas été suivi.
AT

 

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

LIRE DANS LA MEME RUBRIQUE

Nominations de nouveaux responsables:Suspense à la Douane
Les douanes béninoises sont sous les projecteurs depuis quelques mois. Pas à cause de leurs performances dans la mobilisation des ressources en vue (...)

Top Secret : Le préfet se substitue à l’Ign
Paiement main à main Le cabinet militaire du chef de l’Etat a informé le ministre de la défense nationale du point numérique des personnels (...)

Instructions et contre instructions à la tête de Cotonou:Conflit ouvert entre Léhady et Toboula
Le préfet Modeste Toboula, bon à tout faire, entend se passer de la collaboration du maire de Cotonou, Léhady Soglo. Modeste Toboula, apparemment, (...)

Casse dans les ruelles:Grosse confusion à la tête de Cotonou !
La question enfle de plus en plus. Ce qui retient également l’attention est qu’à certains endroits, certaines installations, pourtant non marquées (...)

Mise en place d’un centre de courrier hybride:La Poste et l’Absu-Cep en phase avec le Pag
En agissant ainsi, l’Absu-Cep a le souci, non seulement de promouvoir le rayonnement du service universel du numérique, mais aussi d’accompagner le (...)

Enseignements maternel et primaire : Echec des négociations !(La grève passe à 72 heures)
06 heures d’échange houleux, mais tout ceci n’a rien changé à l’actualité dans l’enseignement maternel et primaire. Les salles de classe resteront (...)

Politiques gouvernementales :Les appréhensions de Michel Aclamavo
Un programme ambitieux mais qui, à l’instar des promesses électorales, peut faillir dans son effectivité. Pour Michel Aclamavo, le Programme (...)

Sur l’émission "Cartes sur table":Sinodobe Agli fait le procès du Dg/Poste
Le Secrétaire général du Syntraposte, Sinodobe Agli n’est pas allé par quatre chemins pour fustiger l’incompétence de Jonas Gbènamèto à conduire à bon (...)

Cotonou : Toboula veut déloger les zémidjans sans domicile fixe

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir
« Je crois en l’importance du dialogue et en la capacité des Africains à résoudre eux même les défis de la démocratie. C’est pourquoi j’ai décidé (...)

Malgré l’arrêt de la Cour suprême:Confusion à l’Ordre des pharmaciens
On pensait voir le bout le bout du tunnel dans la crise au sein de l’Ordre des pharmaciens, mais il semble que c’est un autre épisode qui s’ouvre. (...)

Analyse critique de la Convention patriotique des forces de gauche au sujet du Programme d’actions du gouvernement
ANALYSE CRITIQUE DU PROGRAMME D’ACTIONS DU GOUVERNEMENT TALON POINT DE PRESSE DE PRESENTATION Cotonou, le 18 janvier 2017 Introduction Le (...)

Fermeture des sept organes de presse par la Haac : Presse morte d’une semaine pour le quotidien Notre voix
Communiqué de presse Le Quotidien béninois d’informations NOTRE VOIX va cesser de paraitre (presse morte) à compter du vendredi 20 janvier 2017 et (...)

SA Suite aux plaintes de détournement à la mairie de Ouidah:L’Igf chez Séverin Adjovi
Les experts veulent fouiner dans les affaires du maire Séverin Adjovi. Pendant deux mois, ils chercheront à vérifier si les nombreuses accusations (...)

Mouvement de débrayage des enseignements de la maternel et du primaire:Raouf Afagnon : « C’est une grève illicite »
« J’ai assisté à cette séance de négociation, et j’avoue qu’il y avait beaucoup de points d’accord. Le désaccord fondamental qu’il y avait entre (...)

Sit-in hier à la Bourse du travail:L’Upmb exige la réouverture des organes de presse fermés
C’est à travers un chant révolutionnaire que les journalistes ont exprimé leur indignation face à cette nouvelle interdiction de manifester du (...)

Grève dans l’enseignement primaire:Nécessité d’un retour au dialogue
Ils seront malheureusement les victimes collatérales de cette tension qui s’annonce. Les apprenants de l’enseignement primaire sont depuis mardi (...)

Approvisionnement en eau potable à Dassa-Zoumé/Glazoué/Savalou:Le député Okoundé interpelle le gouvernement
Question orale avec débat au gouvernement Objet : Approvisionnement en eau potable dans les Communes de Dassa-Zoumè-Glazoué-Savalou L’un des (...)

Top secret : Dans le viseur de l’ancien président
Dans le viseur de l’ancien président C’est par téléphone que l’ancien président-maire de Cotonou a consacré quelques minutes de son précieux temps à (...)

Opérations de libération des espaces publics:La position de Nicéphore Soglo
« Ils n’ont pas intérêt à s’affronter, mais à travailler en étroite collaboration ». Ainsi s’exprimait l’ancien président du Bénin et ancien maire de (...)

0 | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140 | 160 | ... | 8240
Annonce global Service Plus

 
 
 
Copyrights 2007- 2016 - Tél : +229 62 73 73 76 // +1 203 570 1634 E-mail : info@actubenin.com |