ACCUEIL POLITIQUE SOCIETE SPORT FAITS DIVERS ART & CULTURE AFRIQUE SANTE ECONOMIE
 
  ANNONCES GLOBALSERVICE IMMO
   
1ère édition des Prix de l’Excellence Antoinette (...)
   
AVIS DE RECRUTEMENT URGENT
   
Global Service Plus a 12 ans et devient Global Service (...)
   
RECRUTEMENT A L’Ecole Supérieure Multinationale des (...)
   
SORTIR DU CHÔMAGE AUJOURD’HUI MÊME !!!
   
Recrutement urgent de 30 Commerciaux à la Fondation (...)
   
 

 
Projet de révision de la Constitution:L’appel au consensus de Talon

Plus personne ne doute de la détermination du chef de l’Etat à réviser la Constitution du 11 décembre 1990. Lors de la présentation de vœux par les Institutions de la République au Palais de la Marina, Patrice Talon a saisi l’occasion pour appeler au consensus autour du projet. Selon plusieurs observateurs, il s’adressait prioritairement aux députés et à leur président Me Adrien Houngbédji.

Le projet de révision de la Constitution fera l’objet d’examen dans les mois à venir à l’Assemblée nationale. Bien que cher au président de la République qui ne lésinera pas sur les moyens pour sa réussite, il pourrait rencontrer des obstacles, dont le plus dur sera celui de son passage obligatoire à l’Assemblée nationale. Il en déduit que le vote des députés est une condition sine qua non pour son aboutissement. L’article 154 de la Révision de la Constitution établit en son deuxième alinéa : « Pour être pris en considération, le projet ou la proposition de révision doit être voté à la majorité des trois quarts des membres composant l’Assemblée nationale… ». En d’autres termes, la réussite du projet de révision est conditionnée par le feu vert des députés et c’est la constitution du 11 décembre 1990 qui en elle-même l’admet ainsi. Cela revient à dire que le débat se fera à l’Assemblée nationale une fois que le président de la République prendra l’initiative. L’adhésion des députés au projet devient alors un pari pour Patrice Talon, d’où le sens de son appel au consensus. Lors de la présentation des vœux des institutions de la République au Palais de la Marina, le chef de l’Etat a adressé un message fort aux organes constitutionnels sollicitant leur soutien à ses réformes. Certes, la recherche du consensus implique que le projet soit accepté par la majorité. Déjà un effort de consensus s’observe dans la démarche du chef du gouvernement à travers les travaux de la Commission Djogbénou, nom du ministre de la Justice. Cette Commission chargée de proposer les matières qui feront l’objet de révision a eu le mérite de privilégier le sens du consensus, d’abord de par sa composition très large avec des intellectuels aux qualités reconnues venus de diverses sensibilités politiques, ensuite de par ses propositions aussi pertinentes les unes que les autres. Par exemple sur la matière du mandat unique, le débat était de haut vol, avec plusieurs tendances, chacune présentant de solides arguments pour justifier sa position. Au finish, les différentes tendances se sont entendues au nom de l’intérêt général, pour faire des propositions. Cet effort de consensus voulu par le chef de l’Etat transparaît une fois encore dans son discours lors de sa rencontre avec les présidents des Institutions de la République. Ce n’était pas le lieu de rappeler les domaines du projet, que sont entre autres, le renforcement des pouvoirs des institutions de contre-pouvoir, la réforme du système partisan, le financement des partis politiques, mais c’est l’occasion pour le chef de l’Etat de souligner pourquoi il faut un large et facile consensus pour accompagner les réformes. « ..Il nous faut un consensus facile dans les réformes. Et le Bénin a toujours donné la preuve du consensus… », a affirmé Patrice Talon.

AT

 

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

LIRE DANS LA MEME RUBRIQUE

Nominations de nouveaux responsables:Suspense à la Douane
Les douanes béninoises sont sous les projecteurs depuis quelques mois. Pas à cause de leurs performances dans la mobilisation des ressources en vue (...)

Top Secret : Le préfet se substitue à l’Ign
Paiement main à main Le cabinet militaire du chef de l’Etat a informé le ministre de la défense nationale du point numérique des personnels (...)

Instructions et contre instructions à la tête de Cotonou:Conflit ouvert entre Léhady et Toboula
Le préfet Modeste Toboula, bon à tout faire, entend se passer de la collaboration du maire de Cotonou, Léhady Soglo. Modeste Toboula, apparemment, (...)

Casse dans les ruelles:Grosse confusion à la tête de Cotonou !
La question enfle de plus en plus. Ce qui retient également l’attention est qu’à certains endroits, certaines installations, pourtant non marquées (...)

Mise en place d’un centre de courrier hybride:La Poste et l’Absu-Cep en phase avec le Pag
En agissant ainsi, l’Absu-Cep a le souci, non seulement de promouvoir le rayonnement du service universel du numérique, mais aussi d’accompagner le (...)

Enseignements maternel et primaire : Echec des négociations !(La grève passe à 72 heures)
06 heures d’échange houleux, mais tout ceci n’a rien changé à l’actualité dans l’enseignement maternel et primaire. Les salles de classe resteront (...)

Politiques gouvernementales :Les appréhensions de Michel Aclamavo
Un programme ambitieux mais qui, à l’instar des promesses électorales, peut faillir dans son effectivité. Pour Michel Aclamavo, le Programme (...)

Sur l’émission "Cartes sur table":Sinodobe Agli fait le procès du Dg/Poste
Le Secrétaire général du Syntraposte, Sinodobe Agli n’est pas allé par quatre chemins pour fustiger l’incompétence de Jonas Gbènamèto à conduire à bon (...)

Cotonou : Toboula veut déloger les zémidjans sans domicile fixe

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir
« Je crois en l’importance du dialogue et en la capacité des Africains à résoudre eux même les défis de la démocratie. C’est pourquoi j’ai décidé (...)

Malgré l’arrêt de la Cour suprême:Confusion à l’Ordre des pharmaciens
On pensait voir le bout le bout du tunnel dans la crise au sein de l’Ordre des pharmaciens, mais il semble que c’est un autre épisode qui s’ouvre. (...)

Analyse critique de la Convention patriotique des forces de gauche au sujet du Programme d’actions du gouvernement
ANALYSE CRITIQUE DU PROGRAMME D’ACTIONS DU GOUVERNEMENT TALON POINT DE PRESSE DE PRESENTATION Cotonou, le 18 janvier 2017 Introduction Le (...)

Fermeture des sept organes de presse par la Haac : Presse morte d’une semaine pour le quotidien Notre voix
Communiqué de presse Le Quotidien béninois d’informations NOTRE VOIX va cesser de paraitre (presse morte) à compter du vendredi 20 janvier 2017 et (...)

SA Suite aux plaintes de détournement à la mairie de Ouidah:L’Igf chez Séverin Adjovi
Les experts veulent fouiner dans les affaires du maire Séverin Adjovi. Pendant deux mois, ils chercheront à vérifier si les nombreuses accusations (...)

Mouvement de débrayage des enseignements de la maternel et du primaire:Raouf Afagnon : « C’est une grève illicite »
« J’ai assisté à cette séance de négociation, et j’avoue qu’il y avait beaucoup de points d’accord. Le désaccord fondamental qu’il y avait entre (...)

Sit-in hier à la Bourse du travail:L’Upmb exige la réouverture des organes de presse fermés
C’est à travers un chant révolutionnaire que les journalistes ont exprimé leur indignation face à cette nouvelle interdiction de manifester du (...)

Grève dans l’enseignement primaire:Nécessité d’un retour au dialogue
Ils seront malheureusement les victimes collatérales de cette tension qui s’annonce. Les apprenants de l’enseignement primaire sont depuis mardi (...)

Approvisionnement en eau potable à Dassa-Zoumé/Glazoué/Savalou:Le député Okoundé interpelle le gouvernement
Question orale avec débat au gouvernement Objet : Approvisionnement en eau potable dans les Communes de Dassa-Zoumè-Glazoué-Savalou L’un des (...)

Top secret : Dans le viseur de l’ancien président
Dans le viseur de l’ancien président C’est par téléphone que l’ancien président-maire de Cotonou a consacré quelques minutes de son précieux temps à (...)

Opérations de libération des espaces publics:La position de Nicéphore Soglo
« Ils n’ont pas intérêt à s’affronter, mais à travailler en étroite collaboration ». Ainsi s’exprimait l’ancien président du Bénin et ancien maire de (...)

0 | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140 | 160 | ... | 8240
Annonce global Service Plus

 
 
 
Copyrights 2007- 2016 - Tél : +229 62 73 73 76 // +1 203 570 1634 E-mail : info@actubenin.com |