Accueil > Articles de nos confrères >

Rencontre avec les partenaires sociaux:Les négociations Gouvernement-Syndicats ont démarré

Le Ministre d’État Chargé du Plan et du Développement, Abdoulaye Bio Tchané et le Ministre du Travail, de la Fonction Publique et des Affaires Sociales, Adidjatou Mathys ont procédé ce jeudi 7 septembre 2017 à l’Infosec de Cotonou, à l’ouverture des travaux de la seconde session ordinaire de la Commission Nationale Permanente de Concertation et de Négociation Collective au titre de l’année 2017.

Au cours des travaux, les participants examineront les revendications inscrites au cahier de doléances des partenaires sociaux, avec un accent particulier sur les diligences en cours pour la rentrée scolaire 2017-2018 prévue pour le 18 septembre prochain.
Pour le Gouvernement, cette session de négociations État / Syndicats se veut consolidatrice des bases de la paix sociale qui résident dans le dialogue sincère et franc, la confiance mutuelle et la cohérence dans la démarche.
Dans le souci de promouvoir un climat de saine collaboration avec les partenaires sociaux, le Ministre d’État Chargé du Plan et du Développement, Abdoulaye Bio-Tchané a réitéré la bonne foi du Gouvernement du président Patrice Talon, à poser des actes concrets, afin de mobiliser toutes les forces ouvrières autour des objectifs de développement de notre Nation. Pour lui, le gouvernement en convoquant cette seconde session ordinaire de la Commission Nationale Permanente de Concertation et de Négociation Collective de l’année 2017, remplit ses obligations dans le processus permanent de l’apaisement de la tension sociale et du renforcement des acquis démocratiques à travers les libertés syndicales. Cette session a connu la présence du Directeur de cabinet civil du Président de la République, Pascal Affo, des responsables des centrales et confédérations syndicales CSPIB, CSUB, UNSTB, CSA-BÉNIN, CGTB, COSI-BÉNIN et d’une délégation des membres du Gouvernement.

F. Aubin AHEHEHINNOU

https://www.24haubenin.info/?Les-negociations-Gouvernement-Syndicats-ont-demarre

PLUS D'ARTICLES