Accueil > Top Secret >

TOP SECRET:Toujours distant

Pris à partie, il y a quelques semaines par le Chef de l’Etat à Dassa, un ancien ministre, fils du terroir continue de garder ses distances vis-à-vis de son ancien patron. Sans doute, les attaques directes dirigées par ce dernier contre sa personne n’ont pas encore été digérées et le triste souvenir que les populations témoins des faits en gardent, ne s’efface toujours pas de leurs têtes.

Plutôt que de chercher à prendre sa revanche en cette période propice à des sorties médiatiques, le frustré se pose comme un admirateur du président de la République, malgré ses défauts et ses réactions émotives. Le président de la République a souhaité le rencontrer mais, il ne brûle pas d’envie de donner suite à cette demande. Cependant, il ne tardera pas à reprendre du poil de la bête pour dire son mot sur la situation sociopolitique et économique actuelle.

A la recherche d’un candidat

Au cœur d’une crise de succession annoncée, le parti Arc-en-ciel s’interroge sur le prochain locataire de l’hôtel de ville de Porto-Novo. L’actuel maître des lieux devra rendre le tablier à la fin de son mandat et ne doit espérer être reconduit au nom d’un accord qui stipule la gestion tournante de la ville entre les deux plus grands groupes sociocommunautaires. Mais il y a le fait que le successeur n’est pas encore trouvé au sein de la communauté "Goun", dont c’est le tour prochainement. A défaut de trouver un candidat de taille, le N° 1 du parti est pressenti pour prendre les rênes.

Ils s’arment

A la Bourse du travail, il ne fait pas bon de sortir les épaules. C’est le mot d’ordre. Les Secrétaires généraux de syndicats se réservent pour ne pas se vider avant le Jour J. Approchés pour qu’ils réagissent aux propos du Chef de l’Etat qui se refuse de reconnaître rester leur devoir, ils n’ont pas souhaité se prononcer. Seulement, ce n’est que partie remise. Ils s’arment pour ce vendredi.

PLUS D'ARTICLES